bandeau
Accueil  |   Qui sommes-nous ?    |    Services    |    Culture    |    Formations Chinois
SinoLéman

La société


Buts

SinoLéman est une société qui vise à promouvoir les relations économiques, commerciales et financières entre la Suisse et la Chine, en offrant toute une palette de services aux entreprises qui souhaitent développer leurs activités dans les deux pays.

Si le marché chinois, de par sa taille et son potentiel, ne peut qu’attiser les convoitises, force est de constater qu’il n’est pas toujours facile de s’y implanter. À cette fin, notre société travaille en réseau, de manière à disposer de toutes les compétences nécessaires, en s’adaptant au mieux aux exigences de nos clients. Que ce soit pour faciliter les contacts et les échanges entre partenaires, pour aider à l’analyse des caractéristiques propres du marché et de la clientèle, ou encore pour dispenser des formations nécessaires à une fructueuse collaboration, SinoLéman vous propose le chemin le plus direct possible pour maximiser vos chances de succès.

Coordonnées

SinoLéman
Av. de Senalèche 3
CH-1009 Pully
Tél. : 079 308 72 80 / 079 894 99 09
e-mail : info@sinoleman.ch

Directrice

Direction

La directrice générale de SinoLéman est Madame Lena Lio, originaire de Mandchourie, dans le Nord-Est de la Chine. Dès l’âge de huit ans, elle étudie le russe dans une école spéciale de langues, puis accom­plit ses études universi­taires et son doctorat à l’Institut des relations inter­na­tionales de Moscou. Après une formation en relations inter­na­tionales, en droit inter­na­tional et en économie mondiale, elle participe aux rencontres entre chefs d’État, en tant que spécialiste des problèmes politiques et économiques.

Établie dans le canton de Vaud depuis 1991, Mme Lio a enseigné le mandarin à l’Université popu­laire de Lausanne et à l’École hôtelière de Lausanne, ainsi que pour plusieurs entre­prises : Nestlé, Philip Morris, Logitec, etc. En outre, Mme Lio fonction­ne également comme interprète chinois-français pour la sûreté du Canton de Vaud, la police commu­nale et le Tribunal d’arron­dis­se­ment de Lausanne.

Ses activités s’étendent dans les secteurs de la restau­ra­tion et de l’immo­bilier, ainsi que dans le domaine des services.